La campagne #AdopteLaFripe pour sensibiliser les jeunes à la slowfashion

La campagne #AdopeLaFripe pour sensibiliser les jeunes à la slowfashion

Chez Natifs on aime les beaux projets. Ceux qui nous sensibilisent aux problématiques de notre époque. Menés par des personnes qui se bougent pour changer le monde. Et on les aime encore plus lorsqu’ils sont cool et ludiques. Comme celui de la campagne #AdopteLaFripe lancée par Atypique Atipico et le Collectif Démarqué. Leur but: faire connaître les dégâts de la mode jetable et démontrer que le seconde main et plus largement la slow fashion, sont des alternatives désirables !

Pourquoi cette campagne ?

Et bien tout simplement parce que la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde. Rien que pour la fabrication, il faut déjà compter 2700 litres d’eau pour un seul t-shirt en coton. Soit plus que ce qu’une personne boit en deux ans et demi de temps. Pour un jean c’est encore pire, on se parle de 7000 litres utilisés ! Sachant qu’il se vend chaque année environ 2 milliards de paires de jeans dans le monde ; on vous laisse faire les comptes. Là-dessus, il faut encore ajouter les traitements chimiques pour la teinture et le transport.

Mais une fois fabriqués, ces vêtements ont en plus une durée de vie très limitée. Un t-shirt issu de la fast fashion sera porté en moyenne seulement 5 fois. Ce qui fait que l’Union Européenne produit 5,8 millions de tonnes de déchets textiles chaque année.

Les jeunes, une cible privilégiée pour la mode jetable

Avec ses prix bas, ses campagnes marketing bien pensées relayées par les influenceurs, la fast fashion cible clairement la population jeune. Et oui car le jeune client aux moyens limités d’aujourd’hui, est le futur consommateur fidèle de demain au porte-feuille mieux rempli. Alors autant lui inculquer dès que possible des habitudes d’achats impulsifs et périssables.

Et même avec de la bonne volonté, les marques de mode éthique et slowfashion sont souvent trop onéreuses pour ce public qui ne peut se les offrir.

Cause perdue alors ? Non. La solution c’est le seconde main.

Pas chère et donc facilement accessible, elle permet de réduire les déchets en allongeant la durée de vie des vêtements. De ne pas produire de nouvelles matières donc de sauvegarder des ressources. Et surtout de se construire un look unique et tout aussi stylé, comme veut le prouver cette campagne #AdopteLaFripe.

Partager son look seconde main et tenter de gagner une tenue

Les jeunes entre 15 et 26 ans ont tout le mois de septembre pour partager leur tenue seconde main sur Instagram avec le hashtag #AdopteLaFripe. Et à la mi-octobre les gagnants se verront offrir une tenue complète en mode fripe lors d’une cérémonie de remise des prix.

Alors même si on a déjà bien dépassé l’âge limite, on voulait nous aussi participer à cette chouette campagne en vous partageant nos tenues chinées préférées:

Natifs en mode fripe et seconde main

Vous pouvez retrouver l’explication complète du concours sur le site dressingsmart.org et participer sur la page Instagram DressingSmartCmpgn. Et si vous ne les suiviez pas déjà, on vous invite à découvrir la page Facebook du Collectif Démarqué, ces étudiants bénévoles qui s’engagent pour la slowfashion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *