Guatemala – Belize: itinéraire, immanquables et bilan de notre voyage

Guatemala - Belize: itinéraire, immanquables et bilan de notre voyage

Maintenant que vous connaissez toutes les péripéties de notre voyage au Guatemala et Belize, nous voulions faire un bilan général pour vous résumer nos 3 semaines de voyage. Le but de cet article c’est surtout de vous aider à y voir plus clair, sur l’itinéraire, les points positifs mais aussi les petites déconvenues. Tout ça pour que vous puissiez choisir en toute connaissance de cause votre prochaine destination vacances.

 

Vous pouvez aussi choisir d’écouter cet article !

 

NOTRE ITINERAIRE AU GUATEMALA ET BELIZE

 

A l’inverse de beaucoup de voyageurs, nous n’avons pas choisi de faire une boucle au Guatemala – Belize mais de traverser les deux pays. Concrètement nous avons atterris à Guatemala City et nous sommes repartis de Cancun au Mexique. Pourquoi ce choix d’itinéraire? Déjà parce que pour la première fois de notre vie de travailleurs nous avons pu nous accorder non pas 2 mais 3 semaines de vacances! Ce qui nous laissait donc plus de temps et nous permettait de repasser faire un petit tour au Mexique. Un pays que l’on connaissait déjà mais que l’on adore tellement qu’on ne pouvait pas manquer l’occasion. Mais aussi parce qu’après s’être renseigné sur le Guatemala, nous avons lu énormément de blog où les voyageurs indiquaient être épuisés par les trajets et y avoir perdu beaucoup de temps.

itinéraire voyage guatemala belize

Et étant particulièrement fatigués au moment où nous avons réservé les vols, nous n’étions pas sûr de vouloir endurer un voyage difficile. Alors avec un départ du Mexique, on se disait que dans le pire des cas on pourrait toujours filer directement là-bas et profiter des plages du Yucatan.

Mais si vous avez moins de temps, il est aussi possible de repartir du Belize, et ainsi éviter de revenir sur vos pas au Guatemala.

 

POURQUOI INCLURE LE BELIZE DANS UN VOYAGE AU GUATEMALA ?

 

Nous n’avons vu qu’une infime partie du Belize: l’île de Caye Caulker. Mais il y a plein d’autres endroits qui semblent valoir le détour comme le site de Lamanai ou celui de Xunantunich. Sans parler du fait qu’avec son Blue Hole et la deuxième plus grande barrière de corail au monde, c’est un petit paradis pour les fans de plongée. Le Belize peut donc être une destination en soi. Mais une destination pour ceux qui peuvent se l’offrir car elle coûte cher.

 

belize nuances de bleu

Si l’on compare au Guatemala, l’hébergement y coute plus du double. Et c’est à peu près la même chose pour la nourriture. C’est pour ça qu’un passage par ce pays est très souvent ajouté à un voyage au Guatemala. Comme une touche « corail et eau transparente » de 2 jours. Suffisante pour s’émerveiller sans y perdre son porte-monnaie.

 

LA SECURITE AU GUATEMALA

 

En faisant nos recherches avant de partir en voyage, on a un peu blêmi en lisant des histoires de vol et même de coups de feu. Pourtant, en étant déjà partis au Mexique, en Colombie ou en Afrique du Sud, on a plutôt l’habitude des compte-rendu alarmants. Mais là, au vue des nombreux témoignages, on s’est quand même posé des questions. Est-ce que vraiment il était judicieux de voyager au Guatemala ou est-ce qu’on ne prenait pas un peu trop de risques? Mais on s’est rassuré avec notre vol de retour du Mexique. On s’est promis que si l’un de nous deux ne se sentait pas bien, pas en sécurité, on rejoindrait très vite la frontière.

Alors bien évidemment, il y a toujours une part de hasard dans les mauvaises rencontres, mais pour ce qui est de notre expérience personnelle, nous n’avons à aucun moment eu peur. Pas une seule fois on a hésité à passer par une rue ou monter dans un bus. Jamais personne ne s’est montré menaçant ou agressif envers nous.

 

artisanat au guatemala

 

Et même tout à l’inverse. Les guatémaltèques que nous avons rencontrez étaient ouverts, souriants, accueillants. A part la mauvaise expérience de Flores, aucune tentative d’arnaque ou de vol. Non vraiment, sur notre itinéraire touristique tout du moins, jamais nous n’avons eu peur.

Mais que cela ne vous empêche pas d’appliquer les consignes de sécurité de base:
– pas de bijoux et pas de richesses apparentes
– on fait attention lorsque l’on retire de l’argent et on le range directement dans son portefeuille
– on ferme son/ses sac à dos avec un cadenas pour éviter les pick-pocket

 

LES TRANSPORTS AU GUATEMALA ET BELIZE

 

Sur ce point là, on est tombé complètement d’accord avec les autres voyageurs. Les transports au Guatemala sont épuisants. S’il est possible de faire certains trajets en mini-bus affrétés par des agence de voyage, c’est loin d’être toujours le cas. Et il vous faudra donc passer par les transports « locaux ».

Si les mini-van touristiques sont souvent équipés de la climatisation et que vous êtes sûr d’y avoir votre propre place; cela ne change rien au temps de trajet. Au Guatemala, ne vous fiez absolument pas à la distance entre votre départ et votre arrivée. Les routes sont souvent en très mauvais état, voire ce ne sont que des pistes. Et on met donc plusieurs heures là où nous sommes habitués à des trajets en minutes.
Nous avions lu sur un blog que certains estimaient avoir passé un tiers de leur temps de vacances en transport. Et après vérification, ce n’est presque pas une exagération.

 

immanquables d'un voyage au guatemala

 

Mais surtout, que ce soit pour des raisons économiques ou tout simplement parce que vous n’aurez pas d’autres options sur certains trajets, vous devrez passer à un moment ou un autre par l’utilisation des transports locaux. Et après avoir lu cet article sur notre périple vers Coban ou encore celui-ci sur Lanquin, vous savez donc ce qui vous attend.

Plusieurs fois on s’est retrouvé à se dire « et t’imagines que pour eux, c’est comme ça tous les jours?! ».

 

L’HEBERGEMENT AU GUATEMALA ET BELIZE

 

Partant avec un petit budget, nous n’avons fait que des hôtels de la catégorie «bon ou très bon marché ». Hormis bien sûr notre nuit dans le superbe hotel Ram Tzul. Et pour ces sommes, il faut bien être conscient que les chambres que nous avions étaient très sommaires, parfois même assez glauques. Bien sûr, on est déjà au-dessus de ce que la plupart de la population locale peut s’offrir. Mais pour des standards européens, on est vraiment sur du très basique.

Pourtant en partant hors saison, nous pensions réussir à profiter de meilleurs prix. Grosse erreur de notre part. Nous avons pu observer à plusieurs reprises que les hôtels préfèrent être vides plutôt que de baisser leurs tarifs.

Si vous souhaitez donc un peu de confort pendant votre voyage au Guatemala – Belize, prévoyez un bon budget hébergement. Surtout que les deux pays ont vraiment les offres hotelières pour répondre à ce type de clientèle.

 

NOS IMMANQUABLES AU GUATEMALA ET BELIZE

 

Tout au long de nos articles, on vous a donné des petits conseils pour profiter au mieux d’un voyage au Guatemala et Belize. Mais ici on va essayer de vous résumer ce que vous ne devez pas louper.

  1. Flâner dans les rues d’Antigua avant de vous poser sur un banc de sa place principale pour observer la vie guatémaltèque
  2. Explorer les différents villages qui entourent le lac Atitlan
  3. Visiter le marché de Chichicastenango et faire le plein d’artisanat à ramener dans vos valises
  4. Observer le mélange de rites maya et chrétiens dans l’église et le cimetière de cette même ville de Chichicastenango
  5. Se prélasser dans les cascades de Semuc Champey après avoir affronté la montée du Mirador
  6. Se reposer les pieds dans l’eau, au bord du Rio Dulce, entouré par la jungle et les cris des animaux
  7. Visiter Tikal avec un guide privé pour se plonger dans l’histoire maya
  8. S’offrir une sortie snorkeling autour de Caye Caulker pour apercevoir des lamantins, tortues et requins
  9. Vous gaver de mangue fraichement coupée et vendue à un prix dérisoire

 

LES PETITS CHOCS CULTURELS

 

Comme pour tout voyage à l’étranger il y a des choses qui diffèrent de chez nous. Et certaines nous marquent plus que d’autres. C’est celle que nous avons retenues qui se retrouvent dans cette rubrique des chocs culturels.

Comme vous le savez si vous suivez ce que nous faisons avec Natifs, l’environnement et sa préservation est un point important pour Ben et moi. Et pendant ce voyage on s’est très souvent regardés avec de grands yeux écarquillés et une envie de crier « oh non mais non quand même! ». Parce qu’au Guatemala, le traitement du déchet plastique est assez dingue. Il s’agit de déballer ce que vous allez manger ou ce que vous venez d’acheter. Et de tout simplement tendre votre bras pour jeter votre emballage par terre. Ca marche aussi très bien par la fenêtre d’un bus ou même celle de chez soi. Du coup, les bords de route sont remplis de déchets.

C’est vrai qu’avant l’industrialisation de la nourriture, ce n’était pas gênant de jeter sa peau de banane ou son noyau de mangue par terre. Mais avec ces nouvelles habitudes alimentaires, il faudrait aussi que le traitement des ordures évolue.

 

religion au guatemala

rue antigua au guatemala

 

Mais la mondialisation n’a pas encore amené tous ces mauvais côtés au Guatemala. Il est incroyable d’observer encore autant de gens en tenue traditionnelle. Et toutes ces couleurs et ces motifs différents, c’est ce qui participe vraiment à rendre inoubliable un voyage là-bas. On plonge dans une autre culture, avec des traditions textiles vieilles de plusieurs siècles. Les guatémaltèques portent littéralement sur eux l’héritage des mayas.

Un autre choc pour nous venant d’un pays laïque, c’est l’omniprésence de la religion catholique. Il est impossible de passer une seule journée sans croiser une référence à Dieu ou à Jésus. Tous les bus et tuk-tuk sont remplis de stickers « Dieu me guide » ou « Jésus m’aime ». Des énormes panneaux publicitaires bordent les routes avec des slogans comme « Jésus est la réponse ». Et le reggaeton existe même en version religieuse!

 

NOTRE BILAN EN RESUME

 

On a beaucoup aimé notre voyage au Guatemala et au Belize. Même si les trajets étaient vraiment fatigants et qu’au final nous avons eu peu de temps pour nous reposer, on a adoré plongé dans cette culture très forte. Peu de destination mélange aussi bien Histoire, artisanat et paysages incroyables. Alors même si tout cela se mérite, foncez découvrir cette très belle destination!

 

Tu t’imagines déjà partir en voyage au Guatemala et ajouter un passage au Belize? Tu ne veux pas perdre nos adresses et conseils? Epingle l’article sur Pinterest!

 

Guatemala - Belize: itinéraire, immanquables et bilan de notre voyage

 

Certains liens d’hotel présents sur cette page sont des liens affiliés. Cela signifie que si vous effectuez une réservation en passant par ce lien, nous percevons une commission.
Pour autant, nous ne vous proposons ces liens que lorsque nous avons réellement été charmés par l’établissement en question.
Vous pourrez constater de vous-même que nous ne posons pas de liens sur tous les hôtels que nous citons, mais seulement ceux que nous conseillons sincèrement.

2 Commentaires sur “Guatemala – Belize: itinéraire, immanquables et bilan de notre voyage

  1. Simon-Un Voyage Sans Nom says:

    Très bel article ! Et superbes photos ! 🙂
    Un compte rendu qui me parle. Moi aussi, je rentre du Guatemala et j’ai adoré.
    Idem, aucun soucis au point de vue sécurité, et au final, un super pays à découvrir rapidement !
    Je partage quant à moi mon bilan sur mon blog voyage https://unvoyagesansnom.com
    N’hésitez pas à venir le découvrir ! 😉
    Bonne route !
    PS : super blog ! Félicitation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *