Voyage au Guatemala: les cascades de Semuc Champey, Rio Dulce et Livingston

voyage guatemala : semuc champey, rio dulce et livingston

 

Vous vous rappelez? On s’est quitté sur la note de luxe de notre voyage au Guatemala. Dans ce très joli hotel près de la Réserve du Quetzal. Alors forcément, tout ce confort, ça ne pouvait être que passager. Et sur les prochaines destinations que sont Semuc Champey, Rio Dulce et Lanquin, on va bien remettre la balance à l’équilibre!

De retour à Coban, on se fait déposer par le bus dans le coin des shuttles qui partent pour Lanquin. On se fait tout de suite alpagués par un homme qui nous indique une sorte de garage et là on découvre bien un shuttle, mais aussi un comptoir avec un vendeur de billets. Et c’est bien la première fois au Guatemala que l’on voit ce type de transport local aussi bien organisé. Alors on achète nos places et on voit même qu’il y a un numéro dessus. Cool ça! Est-ce que ça veut dire qu’on aurait une vraie place?

 

DE COBAN A LANQUIN: UN AUTRE TRAJET DIFFICILE

 

« Ahahah! »: ça c’est notre espoir qui se moque bien de nous. Parce que quand on monte dans le véhicule, on découvre que Ben doit s’asseoir là où 4 autres personnes sont déjà assises… sur une banquette pour 3. Et évidemment ça ne passe pas. Pris en pitié par l’assistant-chauffeur, il récupère finalement un strapontin. Ah! Tout s’arrange alors.

« Ahahahahaha »: ça c’est l’espoir qui n’en peut plus tellement il se fout de nous. Parce que 30 secondes avant le départ, 3 hommes montent dans le van déjà très rempli. Et je me retrouve donc à partager un strapontin, déjà limite pour moi-même, avec un inconnu. Dans un véhicule à 40 degrés, où le moindre contact physique est synonyme de sudation. Et sur une route à trous qui me permet à chaque soubresaut d’enfoncer encore plus profondément le siège de mon voisin dans mes côtes.

Après 2h30 de ce charmant trajet, on arrive enfin à Lanquin et on se dirige vers l’hotel El Retiro où on espère trouver une chambre de libre. Et oui il y en a, et en plus on nous offre la deuxième nuit! Le destin voudrait-il compenser l’affreux trajet que nous venons de vivre?

 

hotel el retiro a lanquin au guatemala

hotel el retiro près de semuc champey au guatemala

 

On découvre un très joli établissement aux bords de la rivière. Avec un espace commun sous une sorte de très grande paillote et des hamacs un peu partout. Epuisés de la route, on se repose en profitant du paysage avant de profiter du buffet du soir et de faire la connaissance d’un autre couple de français.

 

CRUSH TOTAL POUR LES CASCADES DE SEMUC CHAMPEY

 

Le lendemain, on s’offre un gros petit déjeuner à l’hotel. Et ce qui était à la base de la gourmandise s’avèrera être en fait une très bonne idée pour la suite! Puis on profite du pick-up de l’excursion organisée pour se faire déposer à Semuc Champey. Après avoir déposé nos affaires dans les casiers mis à disposition, on attaque la montée du Mirador. Et après 20 minutes de randonnée ardue, sous une chaleur étouffante et avec un taux d’humidité record, on atteint enfin le point de vue. De là-haut, on peut admirer les cascades d’eau transparente: sur 100 mètres, en pleine jungle, les piscines naturelles s’enchaînent!

Semuc Champey, pour beaucoup de personnes, c’est un peu le highlight d’un voyage au Guatemala, comme le Machu Picchu peut l’être pour le Pérou par exemple, ou Angkor Wat pour le Cambodge. Et comme toute top attraction, on a toujours peur d’être déçus en la découvrant en vrai. C’est très personnel comme ressenti, mais pour nous, on y a vu exactement ce qu’on en attendait: un petit paradis tropical.

 

cascades de semuc champey au guatemala

semuc champey mirador et paysage

piscines naturelles à semuc champey

 

Une fois redescendus, on profite pendant des heures des différents bassins. On nage, on saute, on descend les cascades, on s’allonge sur les rochers où coulent un mince filet d’eau, juste suffisant pour se rafraîchir. Et l’on rejoint notre hotel après un long trajet en pick-up. Long car notre chauffeur a du aider un autre conducteur incapable de remonter les pentes très raides du trajet jusqu’à Lanquin. Il finira par le remorquer jusqu’au village.

 

S’ENFONCER DANS LA JUNGLE A RIO DULCE

 

Le lendemain, on monte dans un shuttle tout confort, c’est-à-dire avec la clim et une place chacun, pour un autre long trajet jusqu’à Rio Dulce. Et là tout de suite, les heures de pistes passent beaucoup mieux! On arrive même en avance sur notre horaire, ce qui nous laisse largement le temps de prendre la dernière lancha en direction de Livingston.
Et agréable surprise, même s’il s’agit d’un transport publique, emprunté donc par les locaux, le bateau fait quand même un circuit touristique sur le fleuve nous permettant de découvrir le château de San Felipe, une île recouverte d’oiseaux et des sources d’eau chaude. Le tout avec les commentaires explicatifs de notre chauffeur. Mais surtout, le trajet à travers la jungle est absolument magnifique!

 

rio dulce au guatemala

 

Comme on ne va pas jusqu’à Livingston, on se fait déposer à notre hotel, dans un des bras secondaires du fleuve: la Finca Tatin. Après un amarrage au ponton et un accueil poilu et aboyant du gros chien, on découvre un incroyable espace commun caché dans la jungle. Dans une large pièce ouverte tout en bois plusieurs coins cosy sont installés, avec hamacs, meubles en tronc d’arbre, chaises suspendues et même deux très grandes tables où le diner est servi tous les soirs.

Mais cet emplacement de rêve, reculé, a quand même un inconvénient. Les chambres très spartiates sont disséminées dans la jungle où le taux d’humidité atteint des sommets. Et se glisser dans son lit donne l’impression de se rouler dans des draps trempés.

 

TOUTES SORTES DE RENCONTRES A LA FINCA TATIN

 

Le soir venu on fait donc connaissance avec les autres touristes, pour la plupart français, autour d’un bon repas. Nous ne sommes que 8, mais en haute saison, l’hotel peut accueillir jusqu’à 80 visiteurs! Ce petit nombre c’est parfait pour apprendre à se connaître. On boit des bières avec un couple en lune de miel accompagné de leur photographe. Oui je sais, étonnant comme formule mais sachez donc que ça existe! Mais aussi avec un autre couple en tour du monde qui va faire étrangement écho en nous. Hugo travaille dans la publicité sur internet et Charlotte a crée son e-shop d’accessoires de déco dénichés pendant leur voyage! Nos « presque » doubles en fait! Mais avec beaucoup plus de talent pour réaliser des vidéo!

Et tard dans la soirée, le staff vient nous chercher en nous disant qu’il y a un visiteur dans la cuisine: un énorme serpent !

 

finca tatin entrée rio dulce

hotel finca tatin au guatemala

chat à la finca tatin

Le lendemain, on décide de marcher dans la jungle jusqu’à un centre éducatif où les adolescents du coin sont formés à toutes sortes de métiers. Mais au fur et à mesure qu’on s’enfonce seuls à travers les arbres et que le chemin disparait peu à peu, pour ne devenir qu’une trace, on ne fait pas les malins. Surtout qu’on a toujours en tête l’immense serpent d’hier soir! Heureusement, après avoir traversé une rivière, on tombe par chance sur un homme qui nous dit être le chargé de promotion du centre. Et sans que l’on ne demande rien, il nous emmène faire toute la visite des différentes installations.

Les salles de classe, les champs pour l’agricultures, les bassins d’aquaponie, les élevages, les cours de cuisines, etc. Il nous explique tout le fonctionnement de la structure, comment ils ont été aidés par Ingénieurs Sans Frontière, les subventions du Rotary Club, comment cette éducation change les perspectives des adolescents du fleuve et leur offre des possibilités. Et puis bien sûr, et c’est compréhensible, il nous invite fortement à faire un don sur leur page web.

 

jungle du rio dulce

 

DECEPTION A LIVINGSTON

 

Après avoir à nouveau affronté la jungle, on profite du fleuve. Depuis le ponton de l’hotel on plonge et on saute. Avant de se sécher dans les hamacs et de recommencer!

 

baignade dans le rio dulce guatemala

 

Mais l’heure de notre départ arrive et la lancha de l’hotel nous embarque direction Livingston. Et là, si déjà on avait été émerveillé par les paysages vus lors de notre première traversée, ce coup-ci on reste vraiment subjugués par le passage à travers la canyon.

Pour vous résumer la suite, notre visite à Livingston nous a déçu. Là où le guide vend une ambiance caribéenne sur fond de reggae, nous on a plutôt vu une petite ville assez déserte. Avec certes une population différente du reste du pays; les Garifunas, descendants des esclaves africains; mais pas grand chose d’autre. On profite néanmoins d’une bonne nuit dans notre hotel Casa Rosada. Bercés par les bruits des vagues et rafraichis par la bise marine avant d’attaquer le lendemain matin notre route ver Tikal!

 

livingston au guatemala

impressions livingston guatemala

 

 

NOS CONSEILS POUR SEMUC CHAMPEY, RIO DULCE ET LIVINGSTON


Pensez à bien prendre un cadenas pour les lockers de Semuc Champey et vérifiez la solidité du casier avant d’y mettre vos affaires
Pour monter au Mirador, il vous faut des chaussures de marche. Les tongs c’est si vous avez vraiment envie de vous faire mal!
Nous avons choisi de ne pas faire les tours proposés partout avec le combiné grottes + cascades de Semuc Champey. Pourquoi? Parce qu’on n’est pas fan des grottes à la base. Et puis on a lu pas mal de retours négatifs sur des blogs, avec des personnes qui se sont blessées ou ont eu très peur lors de la visite. Alors renseignez-vous bien avant de choisir d’y aller ou pas
Les hotels de Lanquin proposent des shuttles pour à peu près toutes les destinations

Si vous arrivez en transport à Rio Dulce et que vous comptez prendre la lancha dans la foulée, faites bien attention aux horaires. Pour nous, la dernière était à 14h30
Pour le trajet Rio Dulce – Livingston, optez pour le maillot de bain, des fringues qui ne craignent pas et préférez les places du devant dans le bateau. Ceux des rangs derrière nous étaient complètement trempés!
Nous, on a trouvé que dormir à Livingston ne valait pas le coup. Autant s’installer dans un hotel au bord du fleuve. Et aller visiter la ville en kayak pour profiter tranquillement du paysage et revenir en milieu d’après-midi

 

NOS ADRESSES A SEMUC CHAMPEY, RIO DULCE ET LIVINGSTON


L’emplacement de l’hotel El Retiro à Lanquin est vraiment très beau. Mais malgré ce que les photos peuvent laisser penser, ce n’est pas un hotel de luxe. Les cabanes sont très basiques avec juste un lit posé sur un sol en ciment. Les douches et toilettes sont communes et non fermées. Donc à la nuit tombée, à cause des lumières, tous les insectes s’y retrouvent. Et au Guatemala, les insectes sont gros… Donc à vous de voir.

De la même façon, on a adoré l’emplacement de la Finca Tatin et ses installations communes. Mais là encore les chambres sont très roots et ne conviendront pas à tous.

 

LES PRIX A SEMUC CHAMPEY, RIO DULCE ET LIVINGSTON


Shuttle Coban à Lanquin: 35 GTQ par personne
Hotel El Retiro: 210 GTQ pour deux nuit – chambre double, sdb commune
Aller-retour pour Semuc Champey : 30 GTQ par personne
Entrée à Semuc Champey: 100 GTQ pour deux
Shuttle de Lanquin à Rio Dulce: 150 GTQ par personne
Hotel Finca Tatin: 464 GTQ pour une nuit + diner + petit déjeuner – chambre double, sdb commune
Hotel Casa Rosada à Livingston: 190 GTQ – chambre double, sdb commune
Lancha de Livingston à Rio Dulce: 150 GTQ pour deux

 

Tu t’imagines déjà partir en voyage à Semuc Champey, Rio Dulce et Linvingston; et tu ne veux pas perdre nos adresses et conseils? Epingle l’article sur Pinterest!

 

voyage au guatemala: semuc champey, rio dulce et livingston

 

Les liens des hôtels présents sur cette page sont des liens affiliés. Cela signifie que si vous effectuez une réservation en passant par ce lien, nous percevons une commission.
Pour autant, nous ne vous proposons ces liens que lorsque nous avons réellement été charmés par l’établissement en question.
Vous pourrez constater de vous-même que nous ne posons pas de liens sur tous les hôtels que nous citons, mais seulement ceux que nous conseillons sincèrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *