Le vrai coût de la mode: un documentaire percutant

true-cost

Aujourd’hui je voulais vous parler d’un film documentaire sorti en 2015 et réalisé par Andrew Morgan: The True Cost ou Le vrai coût. Disponible sur Netflix et ITunes avec des sous-titres en français, ce film nous montre tout ce qu’il y a derrière le prix de notre t-shirt pas cher acheté dans une grande enseigne.

Et bien même quand on est déjà sensibilisé à ce thème, le film est une énorme claque. Le genre qui vous laisse K.O. Oui on sait tous que c’est pas nickel nickel dans les usines au Bangladesh. OK. Mais là, on le voit, très concrètement et c’est bien différent. En plus, le documentaire ne reste pas fixé sur cet aspect et adopte une approche plus large.

The True Cost, un documentaire à ne pas manquer

Le film explique la montée en puissance de la fast-fashion, c’est-à-dire de la mode jetable. Là où avant il y avait une collection hiver et une collection été, des enseignes proposent aujourd’hui plus de 50 mini-collections par an. Et forcément, ce mode de consommation a des impacts:

  • des ouvriers exploités dans des usines textiles et qui travaillent dans des conditions qui mettent leur vie en danger
  • un tel besoin de coton pour alimenter cette production qu’on plante des graines génétiquement modifiées, qu’on asperge les champs de pesticides qui rendent la population malade et polluent la terre
  • des tonnes de textiles jetés chaque année qui pourrissent dans des décharges en dégageant des gaz toxiques

Le documentaire apporte également une vision plus globale des choses en remettant en question le système capitaliste dans lequel nous vivons, la prédominance du profit sur l’humain mais aussi les publicités des grandes enseignes qui veulent nous faire croire qu’acheter leur produit nous rendra plus heureux. Une intervention de Livia Firth (fondatrice  de Eco Age, un cabinet de consulting qui accompagne les entreprises dans leur démarche de développement durable) résume cet engrenage: “les patrons des géants de la fast-fashion font croire aux gens qu’ils sont riches car ils peuvent acheter beaucoup. Mais en réalité, ils s’appauvrissent et ces patrons sont les seuls à s’enrichir”.

Plusieurs chiffres incroyables sont donnés au cours du film:

chiffres du film the true cost sur les coulisses de la fastfashion

Et quand est-il de la France? Et bien il est difficile de trouver les correspondances exactes mais les femmes françaises ont des dépenses textiles moitié moindre à celles des américaines: 63€ mensuels en moyenne versus 144$ (en 2011 selon l’étude de La Fédération française du prêt-à-porter féminin). Cependant, malgré ces chiffres meilleurs, 700 000 tonnes de textiles sont quand même jetés chaque année en France selon Le Relais. Comme l’explique le réseau d’entreprises, chez nous aussi, au début des années 2000, la levée des quotas pour l’importation de vêtements à bas prix et de faible qualité a induit une augmentation de la part des déchets.

Un film que je recommande et qui m’a fait passer par tout un processus émotionnel: l’effarement, la colère et l’envie de réellement changer les choses. Un autre monde possible, c’est d’ailleurs le fil rouge de ce documentaire qui nous fait découvrir tout au long de ces images, des personnalités actrices et activistes d’une industrie textile responsable et éthique.

Loin de vouloir culpabiliser le client, ce documentaire choisit plutôt d’informer, de révéler ce qui est dissimulé par ces grandes enseignes. Pour nous permettre de prendre conscience de ce que l’on valide et entretient en achetant régulièrement dans ces magasins.

fashion revolution sur les réseaux sociaux par le collectif whomademyclothes, contre la fastfashion
Fashion Revolution sur les réseaux sociaux

Pousser ces grandes marques à plus de transparence sur leur méthode de production, c’est notamment ce que propose le collectif FashionRevolution avec le hashtag #whomademyclothes (qui a fabriqué mes vêtements). Des centaines de personnes ont ainsi alpagué ces enseignes en postant sur instagram et twitté leur photo avec l’étiquette de leur habit.

En France, c’est le collectif Ethique sur l’étiquette qui se bat pour promouvoir la Responsabilité Sociale des Entreprises.

The True Cost, un documentaire instructif, dont vous terminerez certainement le visionnage en vous interrogeant sur votre propre consommation de vêtements. Parce qu’en fait ne l’oublions pas, nous sommes les clients, ceux qui ont le pouvoir de faire changer les choses!

La fastfashion c’est comme le fastfood. Une fois que le sucre est absorbé, il ne reste qu’un sale goût dans la bouche – Livia FIRTH. Achetez moins, choisissez bien et faites durer – Vivienne WESTWOOD. La fastfashion n’est pas gratuite. Quelqu’un quelque part en paye le prix – Lucy SIEGLE

Pour aller plus loin

Le site du film the True Cost: ici.
Le site du collectif Ethique sur l’étiquette qui se bat pour un meilleur respect des droits économiques et sociaux fondamentaux au travail dans les pays du Sud: ici.
Le site de l’organisation Fashion Revolution qui demande une mode équitable pour tous: ici.

Un commentaire sur “Le vrai coût de la mode: un documentaire percutant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BIENVENUE SUR NATIFS
Rejoignez la communauté du shopping éthique ! Soyez averti de nos nouveautés et recevez 5% de réduction.