Natifs s’arrête. On vous dit pourquoi

la fin de natifs

Ça fait 10 minutes que je suis devant cette page blanche à me demander comment je vais pouvoir dire ça. Et plus d’une semaine que tournent dans ma tête des idées, des bribes de phrases qui me réveillent la nuit ou ne me laissent pas m’endormir. J’ai peur d’oublier quelque chose, de ne pas tout dire et de regretter ce dernier post. Mais il va bien falloir vous le dire et rendre tout ça enfin concret.

 

Natifs s’arrête

 

Ou plutôt, on a choisi d’arrêter Natifs. C’est notre décision. Une des plus difficiles qu’on ait eu à prendre.Un choix qu’on repousse depuis à peu près un an, en espérant trouver la formule magique qui changerait tout. Mais on a bien cherché, tout retourné dans tous les sens. Refait dix fois des calculs. Essayé des nouvelles idées. Rien à faire. Natifs n’arrive pas à conquérir assez de clients pour que nous puissions en vivre.

 

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre et à nous faire confiance.
Mais même comme ça, ce n’est pas suffisant

 

On le savait en se lançant: choisir de faire de la mode éthique c’est choisir une « niche ». C’est-à-dire se lancer sur un marché compliqué avec peu de clients. Pour rendre cette mode responsable accessible au maximum de gens, on a choisi de faire peu de marge par article vendu. Et de vous proposer des accessoires aux prix raisonnables. Donc il suffit de faire le calcul, ça veut dire très peu d’argent pour nous à chaque commande.

Mais on y croyait. On faisait très peu de dépenses pour limiter nos frais. On a tout géré tous seuls: le site internet, les commandes, les réseaux sociaux, les relations presse… Beaucoup de travail dans des domaines qui nous étaient inconnus mais on adorait apprendre.

On espérait voir enfin arriver le nombre suffisant de clients pour rentabiliser notre projet. Mais ce chiffre n’est jamais arrivé. Et aujourd’hui on doit se rendre à l’évidence et admettre qu’on ne l’atteindra pas.

natifs: e-shop d'accessoires de mode éthique

Pourquoi ? C’est la grande question

 

Celle à laquelle on a tenté de répondre en faisant des études de marchés, en échangeant avec des experts, en essayant des choses différentes. Mais on n’a pas vraiment de réponses.
Est-ce qu’on a démarré avec trop peu d’argent ? Est-ce qu’on a mal choisi nos accessoires ? Est-ce qu’on aurait du prendre plus de risques financiers ? Est-ce qu’on ne s’est pas assez mis en avant Ben et moi ? Est-ce qu’on aurait du plus déléguer certaines tâches ?

Je ne sais pas. Aucun de nous deux ne sait vraiment. Mais aujourd’hui on accepte le fait ne pas le savoir. Ça fait 4 ans qu’on essaye. Que l’on se retourne le cerveau à se dire qu’on n’a pas tout tenté, qu’il faut juste trouver. Quatre années à mettre toute notre énergie dans ce projet si important pour nous. Et même si au final, on ne peut jamais avoir vraiment tout tenté; ce n’est plus la question. Si on arrête c’est pour se préserver. Parce que de l’énergie, nous n’en avons plus.

Ce projet avec lequel on espérait changer le monde, celui qui nous rendait si heureux; aujourd’hui il ne nous fait qu’angoisser et pleurer. «Mais ça va passer! ». Non. On s’est déjà dit ça il y a 1 an et ça ne passe pas.

 

On n’en veut à personne. On ne reproche rien à personne

 

On ne se dit pas que les gens n’ont rien compris et que c’est de leur faute tout ça parce qu’ils continuent à aller dans des enseignes cracra. Comme je l’ai dit, on savait que ce serait difficile. Et puis certains réussissent très bien sur le créneau de la mode éthique. C’est bien la preuve qu’on peut y arriver.

Natifs ça restera notre échec. Et pour tous ceux qui m’ont déjà dit ou auraient envie de me dire que « non ce n’est pas un échec »: je comprends vos intentions. Je sais que vous essayez de nous remonter le moral. Mais s’il vous plait, laissez-moi mon échec. J’en suis fière.

fin de Natifs

 

Parce que cet échec c’est la preuve que au moins, on aura essayé

 

Dans quelques semaines on fermera la boutique. Ça vous laisse quelques jours pour profiter de nos accessoires. Comme nous n’avons pas fait de réapprovisionnement dernièrement, beaucoup ne sont disponibles qu’en quelques derniers exemplaires. Et dites-vous qu’en plus de choisir de l’éthique, vous nous aidez à rembourser nos dettes !

Pour ceux qui voudraient savoir ce que l’on va faire après: je n’en sais rien. Et pour l’instant, je suis bien incapable d’y réfléchir. Déjà, se poser un peu, le temps d’assimiler ce changement. On a un autre projet en cours qui devrait nous prendre beaucoup de notre temps libre. Mais pour le professionnel, rien n’est décidé.

 

On voulait aussi vous dire merci

 

Merci à vous nos clients qui nous ont soutenu. Merci aux influenceuses et aux médias qui ont parlé de nous. Merci mille fois pour tous les petits mots d’encouragements qu’on a pu recevoir pendant ces 4 ans. Merci à nos familles et amis qui ont toujours été là pour nous encourager et nous remonter le moral quand ça n’allait pas. 


Et voilà, c’est fini.
Si vous voulez rester en contact avec nous, direction mon insta perso où j’espère pouvoir bientôt vous montrer le nouveau défi qu’on s’est lancé.

A bientôt j’espère !

11 Commentaires sur “Natifs s’arrête. On vous dit pourquoi

  1. manfredi says:

    :'( une page se ferme, une autre va s’ouvrir. Ce que vous avez fait était déjà au top du top !! vous faites évoluer les mentalités c’est déjà ça 😉 bon courage pour le futur projets. gros bisous ma puce.

  2. RedNo says:

    Maggy, Ben,
    Je vous laisse avec votre échec mais bravo pour le travail accompli! Je suis admirative de votre ténacité!
    Plein de bonnes choses pour LE projet à venir!
    A très vite

  3. RedVal says:

    C’est un échec qui aura tout de même embelli mes oreilles et mes poignets ( et ceux de mes copines) , et permis à mon laptop d’être joliment décoré de stickers.. et ça c’est pas rien !

  4. Stéphanie pansard says:

    Merci pour votre motivation, votre énergie, Pour nous avoir fait découvrir de la mode, autrement, mais aussi des cultures, des femmes , des combats. Take a break et refoncer….

  5. Gilou says:

    La réussite c’est d’arreter l’echec avant que ça vous bouffe complètement #jeanmichelphraseslinkedindemerde
    Franchement c’etait propre, vous avez tenté plein de truc, vous avez réfléchi, bon ça n’a pas marché voilà. Tout ne fonctionne pas. Mais ça ne fonctionne pas non plus quand on essaie pas.

  6. Aurélie says:

    Quelle tristesse que cela se termine! J’ai été tellement ravie de trouver ce site à l’heure où il devient urgent de consommer moins et mieux. J’ai enfin pu m’offrir le sac de mes rêves sans culpabiliser et je le garderai d’autant plus précieusement ! Vous pouvez être fiers du travail accompli, et j’espère que dans l’avenir ce genre d’initiative pourra s’épanouir.
    Je vous souhaite plein de belles choses pour la suite de vos aventures.

  7. Simon Delliaux says:

    Un grand bravo d’avoir essayé. Merci de ce partage en toute transparence.
    A bientôt j’espère avec de nouveaux projets après avoir refait le plein d’énergie.
    Belle continuation.
    Simon
    (PS/ J’ai des contacts du côté de Roubaix(59) investis dans la mode durable si vous souhaitez rebondir dans ce domaine par la suite. N’hésitez pas à me contacter).

  8. Orageuse says:

    J’aurais aimé qu’on ait le temps de collaborer comme on en avait parlé! Natifs était vraiment un super projet, et je comprends très bien vos difficultés (même combat ici…). Je ne peux que vous dire un grand bravo pour tout le travail accompli et vous souhaiter de prendre bien soin de vous (c’est important après une période difficile)! A bientôt pour de nouvelles aventures, passez un bel été!

  9. Marion says:

    Mon prof de théâtre disait «j’ai raté et je l’ai bien fait» plein de bonnes vibes pour les prochaines aventures et merci d’avoir essayé

  10. Christine says:

    Je vous comprends … Je tiens ma boutique de mode éthique à bouts de bras depuis 11 ans et je n’arrive toujours pas à tirer un revenu de mon activité. Sans mon conjoint, j’aurais dû abandonner depuis longtemps !
    Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *