Road trip en van en Ecosse #2

voyage écosse en van deuxième partie de l'itinéraire

Après s’être quitté la semaine dernière sur une douche gelée dans un camping près de Glencoe, on continue ensemble notre voyage en Ecosse. Direction le nord, vers l’île de Skye avant de revenir vers Edimbourg en passant par Culloden et Inverness. Si vous n’avez pas tout suivi c’est ici pour se ratrapper:

Bilan de notre road trip en van et conseils 
Première partie de notre road trip en van en Ecosse

———————————————————

 

4e jour: Glen Nevis, Fort William, Glenfinnan Viaduc

 

Et bah le voilà le temps écossais ! De la brume et de la pluie. Et ça tombe bien parce que justement on part randonner dans le Glen Nevis. Le chemin est vraiment mignon et l’arrivée sur la cascade assez magique. Mais les pierres glissent pas mal et surtout on rentre complètement trempés. On passe ensuite une demi-heure à chercher comment faire sécher nos vêtements dans le van sans tout mouiller (rapport qu’après on doit dormir dedans et perso j’aime pas dormir dans l’eau).

 

glen nevis voyage écosse

 

A Fort William on visite le West Highland Museum qui est gratuit et super intéressant pour comprendre la vie des highlanders. Petite précision quand je dis highlander, on ne se parle pas du film tout bizarre avec Christophe Lambert, hein ! Mais des habitants des Highlands, ces terres situées au nord de l’Ecosse. Cela fait même plutôt référence aux habitants de ces territoires avant leur défaite face aux armées anglaises et à la destruction de leur mode de vie: clans, tartan, etc. Et si vous voulez en savoir plus sur cette période très intéressante, la première saison de la série Outlander est parfaite. 
Puis on prend la direction du Glenfinnan Viaduc: cette voix de chemin de fer est célèbre pour être celle du Poudlard express dans Harry Potter.

 

 

glenfinnan viaduc voyage écosse

 

Toujours sous la pluie et dans la brume, on part au Glennfinan Monument: cette colonne qui rend hommage au soulèvement jacobite mené par Bonnie Prince Charlie avec l’aide des clans highlanders. Et c’est lui qui a perdu face aux anglais et qui a conduit à la disparition du mode de vie highlander. Le monument en lui-même n’est pas extraordinaire mais le Visitor Center est très intéressant. Et lorsqu’on écoute l’explication du lieu très bien faite, face à la grande fenêtre, tout en regardant la colonne, on se croirait au rassemblement des chefs de clans!

 

glenfinnan monument écosse

 

On roule ensuite avec le van sur la route vers Mallaig, sensée être magnifique, mais la pluie est tellement forte qu’on ne voit vraiment pas grand chose. On arrive à l’embarcadère du ferry et on obtient les deux dernières places pour la traversée vers Skye. Un gros coup de chance sans réservation préalable selon le guichetier. Arrivés sur l’île il fait déjà nuit noire. Et comme d’habitude les routes ne sont pas éclairées. On se gare donc rapidement dans une rue secondaire où le van sera balayé par des grosses rafales de vent toute la nuit.

 

5e jour: Elgol, Neispoint et Portree

 

La route entre Broadford et Elgol, est censée être magnifique mais encore une fois, la pluie et la brume font qu’on ne voit vraiment pas grand chose.  On revient donc sur nos pas en n’ayant pas vraiment profité du paysage, puis on se dirige vers le nord. Sur le chemin, on s’arrête à Sligachan pour admirer le joli pont de pierre. 

 

Sligachan ile de skye écosse

 

On décide ensuite d’aller voir le château de Dunvegan mais il est fermé pour la saison hivernale, comme pas mal de lieux touristiques. Et encore une fois, impossible de l’apercevoir depuis l’extérieur. Alors un peu déçus, on reprend la route pour se diriger vers les falaises de Waterstein Head. On descend même quasiment jusqu’au phare de Neist Point. On peut normalement voir les Hébrides extérieures (ces autres iles encore plus au Nord Ouest) mais pas aujourd’hui à cause des nuages .

 

écosse waterstein et neistpoint

 

Avant d’aller se poser pour la nuit, on fait une halte à Portree. Le temps d’un bon chocolat au Arriba Café et d’écrire des cartes postales. Puis direction le Old Man of Storr. On se gare à quelques dizaines de mètres du départ de la randonnée avec une vue sur le Loch Leathan. 

 

6e jour: Old Man of Storr, les Queiring, Fairy Glen

 

On a le droit à un magnifique lever de soleil sur le lac dont on profite peu. Le ciel est dégagé et on ne veut pas manquer l’opportunité de voir le Storr bien éclairé. On commence donc la randonné aux premiers rayons du soleil. Et après 45 minutes de montée dans la boue et la caillasse on arrive sur le petit plateau qui donne une vue sur le Storr et le lac. Une armée de photographe est déjà là, avec leurs trépieds, leurs filtres et leurs appareils tous braqués vers le même endroit, à prendre la même photo. Bon, il faut dire que le paysage est dingue. Avec le soleil rasant, le loch et le Storr sont baignés de lumière. Et je les fait bien rigoler en sortant mon téléphone pour prendre des photos! (et oui la plupart des photos de cet article sont réalisés avec un téléphone)  

 

old man of storr écosse

skye voyage écosse

voyage écosse lever soleil old man of storr

old man of storr voyage en écosse

 

On remonte ensuite la péninsule de Trotternish vers la cascade de Kilt Rock et le Quiraing. Et encore une fois c’est magnifique! On emprunte le chemin de randonnée pour une ballade rapide seulement, car l’on manque de temps, mais la marche a l’air de vraiment valoir le coup. On se dit qu’on reviendra un jour pour la faire.

 

kilt skye écosse cascade

quairing skye voyage écosse

Quiraing écosse

 

Et direction les Fairy Glen (à ne pas confondre avec les Fairy Pools que nous n’aurons pas vu) qui malgré leur nom, n’ont pas vraiment de légende associée. C’est juste en regardant le paysage que les habitants ce sont dit que ça devait être un endroit parfait pour les fées. Les cercles de pierre qu’on y voit sont complètement artificiels. Ils ont été mis en place par des touristes et d’autres les ont imité. Il parait que les habitants viennent souvent les détruire pour redonner au paysage son aspect naturel. 

 

fairy glen skye écosse voyage

 

Comme il nous reste un peu de temps et surtout que pour une fois on a une journée super ensoleillée, on en profite pour refaire la route de Broadfoad à Elgol. Et on quitte l’île de Skye pour aller profiter de notre seule et unique nuit de luxe du voyage: dans un Bed & Breakfast. Et là après toutes ces nuits en van, on kiffe comme jamais d’avoir un vrai grand lit, une chambre chauffée et une douche avec eau chaude! En plus la propriétaire est adorable. On discute Outlander car elle est fan de la série. Elle nous parle aussi du film Highlander, tourné un plus loin. Dans les scènes historiques avec le château, se sont les habitants de la région qui ont été pris comme figurants. Et parce qu’il y avait le dvd dans la chambre et que Ben ne l’avait jamais vu, on a commencé à le regarder ce film. Et alors là, mais ça faisait tellement longtemps qu’on n’avait pas vu quelque chose d’aussi ridicule! Les dialogues improbables, les scènes de bagarre où les acteurs ne se touchent pas et … l’arrivée de Sean Connery qui joue un espagnol. Voilà, voilà. Crédibilité: zéro. Mais si tu veux rigoler un peu, c’est parfait.

 

7e jour: Loch Ness, Culloden et Inverness

 

On opte pour le petit-déjeuner le plus tôt possible pour pouvoir partir assez vite. Mais notre hôtesse a envie de faire la conversation. Alors on discute pendant plus d’une heure de sa vie, de l’Ecosse, des voyages faits avec son mari ex-champion de parapente. On est tellement bien qu’on ne voit pas le temps filer. On arrive donc au Eilan Donan Castle un peu tard. Le fameux château que l’on peut voir dans Highlander. Et c’est vrai qu’avec son pont en pierre, il est plutôt photogénique. La visite est aussi super intéressante. 

 

eilan donan castle écosse

vaches écosse

 

On remonte ensuite le Loch Ness par l’ouest. Alors oui ce lac et sa petite bête son très connus mais en vrai, il présente peu d’intérêt. A part peut-être si vous aimez les boutiques de souvenirs kitsch. Et puis on prend ensuite la route vers Culloden: le fameux champs de bataille qui marquera la fin de la révolte jacobite. On a 1h avant la fermeture du Visitor Center qu’on fera donc assez rapidement. Si vous y allez, ne manquer pas à la fin, la maquette avec la projection des armées et leur avancée. Où comment voir très rapidement que les pauvres highlanders étaient quand même mal embarqués pour gagner. Le terrain de la bataille est lui ouvert en permanence. C’est une sorte de grande parcelle, où les herbes sauvages poussent. On peut y voir les différentes tombes des clans et des drapeaux montrent les positions des deux armées. La sensation est assez étrange, de marcher là exactement où des milliers d’hommes sont morts…

 

bataille culloden écosse tombes des clans

 

En préparant le voyage, on s’était fixé un but: faire un soirée traditionnelle. Et c’est à Inverness qu’on y arrive, au pub Hootananny. Ben avec son whisky et moi avec ma bière, on assiste à un concert de musique écossaise. Le monsieur qui joue de la cornemuse a des bras énormes!  Et on se demande si c’est un prérequis pour cet instrument ou pas. Comme il fait très froid, on se reprend une nuit en camping pour pouvoir mettre du chauffage dans le van. Alors oui, cette fois, l’eau des douches est chaude mais le bâtiment étant ouvert, il fait super froid et surtout, il y a des araignées partout!

 

8e jour: Cairghorms National Park et Pitlochry

 

Allez, on fait les foufous et on s’offre une grasse matinée jusqu’à 8h avant de se diriger vers le Cairghorms National Park et plus précisément le lochan Eilen. Pendant 1h on fait le tour du lac, dans la pinède. Un décor complètement différent de tous ceux qu’on a pu voir jusqu’à maintenant.  Et on se dit qu’en été, ça doit être un endroit parfait pour pique-niquer. 

 

Cairghorms National Park et Pitlochry

 

On se met ensuite sur la route du retour vers Edimbourg, en partant un peu au hasard. Et on tombe sur un centre commercial au milieu de nulle part: le House of Bruar. Il y a des vêtements et des accessoires en tartan et cachemire un peu chers. Mais surtout il y a une grande boutique de nourriture typique: thé, gâteaux au beurre, etc. Un bon endroit où acheter ces souvenirs donc. Tout comme le village de Pitlochry où on s’arrête ensuite. Avec ces petites maisons en pierres aux toits pointus, on se croirait dans Harry Potter. Et le pub local, le Moulin Inn vaut vraiment le détour! Tout en bois et avec des grosses cheminées pour se réchauffer, c’est l’endroit parfait pour une pause gourmande.

On passe notre dernière nuit au bord d’un lac où il fait terriblement froid! En plus des duvets et de la couette, on se couche en pull et écharpe.

 

9e jour: Edimbourg

 

C’est déjà notre dernier jour et on abandonne notre van après l’avoir nettoyé comme on pouvait des traces de boue laissées pendant ces jours de pluie. De retour à Edimbourg, on laisse nos sacs dans la consigne de la gare de bus et on s’offre un gros repas dans un des pubs de la ville avant d’aller visiter le château. Il est tellement grand, qu’on n’aura même pas le temps de finir la visite avant sa fermeture. On peut notamment y voir les joyaux de la Couronne écossaise et la pierre du Destin sur laquelle était couronné les rois. 

chateau edimbourg voyage écosse

 

Après 9 jours, notre road trip en Ecosse s’arrête. Et à titre personnel, parmi toutes les destinations que j’ai pu faire dans ma vie, je dois dire que c’est un des voyages que j’ai préféré. L’histoire et la culture y sont si fortes et intéressantes. Voir en vrai, tout ce qu’on avait pu lire sur Marie Stuart ou Bonnie Prince Charlie et les Highlanders du 18e siècle, c’était confronter nos imaginations à la réalité sans jamais être déçus. Les paysages ont même surpassés nos attentes. Il est rare d’être face à tant de beauté et de pouvoir y accéder aussi simplement qu’en roulant ou en marchant quelques minutes. 
Toutes les personnes avec qui on a pu échanger au cours du voyage ont été adorables avec nous. Du serveur de bar à notre hôtesse de B&B, en passant par ceux à qui ont a demandé notre chemin. Un hasard peut-être, mais qui a fait que nous nous sommes sentis bien et sereins.

En résumé, en van ou pas (relisez notre article bilan du road trip en van pour vous décidez), partez visiter l’Ecosse ! Et profitez à fond de l’émerveillement de chaque jour, car on ne l’a qu’une seule fois et ensuite c’est déjà passé.

 

———————————————————

Nos bonnes adresses :

– bed and breakfast : Falsgath
– pub avec musique traditionnelle : Hootananny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *