Traditions de Noël en Espagne et Catalogne

traditions de noël en espagne et catalogne

Ca fait maintenant un peu plus de 2 ans que nous vivons à Barcelone. Après notre année de voyage, on ne s’imaginait pas une seule seconde retourner vivre à Paris. Nous étions à la recherche d’une meilleure qualité de vie et c’est ce qu’on a vu dans cette ville d’Espagne. Soleil, plage et montagne. Ambiance beaucoup plus détendue que la capitale française mais avec en même temps les attraits culturels d’une grande ville. Proximité avec nos familles et amis. Et pour le moment, on n’a pas regretté une seule fois notre choix.

Du coup, on arrive aujourd’hui à nos troisièmes fêtes de fin d’année en Catalogne. Ce qui nous a bien laissé le temps de comprendre les traditions de Noël locales.

Noël en Espagne, des traditions vraiment différentes ?

Pour être complètement honnête avec vous, je dois aussi vous dire que je suis en partie d’origine espagnole. Alors mon enfance je l’ai passé avec des Noël mi-ibériques / mi-franciliens. Et s’il y a bien une tradition qui ne souffre aucune différence, c’est l’énorme repas de fête. Avec beaucoup trop de nourriture pour le nombre de convives! Mais par contre, en Espagne, on ne finit pas sur un gâteau ou une buche, mais plutôt sur des douceurs. Comme le « turron », une sorte de nougat au miel qui peut être dur ou pâteux. Ou encore les « polvorones”, un biscuit sablé souvent à l’orange. Et mes préférés, les « mazapan », des petites pâtes d’amande, qui sont en plus vegan quand on les achète dans les supermarchés.

En Espagne, les fêtes de fin d’année sont des évènements familiaux. Généralement, même le réveillon du 31 se passe en famille. Quelques minutes avant minuit, chacun se prépare des grains de raisins bien à portée de main devant lui. Et aux douze coups, chacun est appliqué à avaler un grain de raison par son de cloche. Cette tradition est censée porter chance et prospérité pour l’année à venir.  Et c’est un incontournable de n’importe quelle « noche vieja ».

Alors qu’en France, les fêtes se terminent dès la nouvelle année, en Espagne, le grand moment a lieu le 6 janvier. C’est à cette date que les rois mages apportent les cadeaux aux enfants. Traditionnellement le Père Noël n’est vraiment pas la vedette et aucun cadeau n’est donné le 25. Mais aujourd’hui il semblerait que pas mal d’enfants soient en fait doublement gâtés.

Et à Barcelone, pour l’épiphanie, une partie des rues sont bloquées pour laisser passer la grande parade des rois. Un évènement très populaire, avec des chars de lumière, des marionnettes géantes et une distribution de bonbons!

En Catalogne, des traditions de fin d’année assez … surprenantes

Il y a les traditions espagnoles mais il  y a aussi celles bien spécifiques à notre région: la Catalogne. Et elles tournent autour d’un thème bien particulier qu’on n’aborde généralement pas aux fêtes de fin d’année, ni jamais en public d’ailleurs.

La première c’est le « Caga Tio », une buche avec des petites pattes, un sourire et un nez rouge. Tout le mois de décembre, on lui donne à manger en posant sous lui des friandises typiques. On le recouvre aussi d’une couverture rouge pour éviter qu’il n’ait froid (et cacher les bonbons). Jusque là c’est plutôt mignon. Mais le jour de Noël, en entonnant une chanson, on le frappe de coups de bâton pour l’inciter à « chier ». Oui, vraiment. C’est d’ailleurs de là que vient son nom qu’on pourrait traduire par « le gars qui chie ». A chaque fois que la chanson se termine, quelqu’un met sa main dans la buche et enlève des friandises.

Et là je sens que vous êtes comme nous: perplexe face à cette tradition de Noël. Mais attendez la suite…

caga tio traditions de noel de catalogne

 Deuxième particularité de la région de Barcelone: le « Caganer ». Ce petit personnage se cache dans les crèches des familles catalanes. Et si on le cache un peu, c’est qu’il y a une raison. Ce santon n’est pas comme les autres, en train de s’émerveiller face aux petit Jésus. Il est plutôt occupé à une activité qui se passe généralement aux toilettes. Sauf que là, c’est au milieu d’une étable, avec les rois mages, les animaux et la vierge à côté.

Malheureusement, il n’y a pas vraiment d’explication à cette tradition. Oui je sais vous êtes déçus parce que vous aussi vous vous demandez « Pourquoi? Mais pourquoi? ». Le Caganer restera à tout jamais un grand mystère de l’univers.

Si vous êtes séduit par ce petit bonhomme, vous pouvez le trouver sur n’importe quel marché de Noël de Catalogne. Et en plus, même si traditionnellement il est vêtu de la tenue locale, aujourd’hui il prend les traits de tout un tas de célébrités. A vous « Messi Caganer », « Madonna Caganer » ou même « Hollande Caganer » pour décorer votre petit chez vous.

 caganer traditions de noel espagne

 

———

On vous laisse vous faire votre opinion sur ces traditions de Noël. Dérangeantes ou drôles, c’est à vous de voir! En tout cas on espère que cette immersion dans notre quotidien catalan vous a plu. Et si oui, n’oubliez pas de partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *