Voyage au Guatemala – Belize: San Ignacio et Caye Caulker

Voyage au Guatemala - Belize: San Ignacio et Caye Caulker

Notre voyage au Guatemala c’est donc bientôt fini et on s’apprête à rejoindre notre deuxième destination: le Belize. Et en Amérique Latine, ce pays est très particulier car c’est le seul où on parle anglais. Pourquoi? Parce que c’est une ancienne colonie britannique et aujourd’hui encore, ce territoire fait partie du Commonwealth et a pour chef d’Etat la Reine Elizabeth II. C’est aussi un vrai melting-pot avec des descendants des mayas, des européens mais aussi des africains, des indiens… Bref, un superbe métissage.

Mais malheureusement pour nous, un voyage au Belize, ce n’est pas le même budget que des vacances au Guatemala. Alors n’ayant pas les économies nécessaires à un long séjour, nous avons choisi d’y passer en express: juste le temps de profiter des eaux cristallines de Caye Caulker.

 

QUITTER LE GUATEMALA ET ARRIVER AU BELIZE

 

Depuis El Retiro, on rejoint le Belize très facilement. En prenant un premier bus jusqu’au croisement de route entre Flores et la frontière. Et puis en montant dans un deuxième pour la fin du chemin. On passe l’immigration des deux côtés très vite et on saute dans un taxi collectif jusqu’à San Ignacio.

On a choisi cette ville comme premier stop pour couper un peu la route mais aussi parce qu’il y a pas mal d’activités autour. Comme la visite des grottes de Actun Tunichil Muknal et ses vestiges mayas. Activité décrite partout comme une expérience immanquable, inoubliable, magique… Sauf qu’on n’avait pas imaginé ces prix là. A 100€ l’excursion par personne, on décide finalement de ne pas y aller après moult tergiversations. Ca ne serait vraiment pas raisonnable.

Alors on se ballade dans la ville et on admire les maisons colorées sur pilotis. On écoute les gens se parler en créole et on ressort notre anglais pour échanger avec eux. Mais souvent l’espagnol reprend le dessus sans même qu’on s’en rende compte. Heureusement la plupart des habitants le comprenne sans problème. On se pose à une terrasse de bar pour regarder la vie locale défiler. Bref, pour une fois, on prend notre temps.

 

DE SAN IGNACIO A CAYE CAULKER

 

Le lendemain on se lève tôt pour prendre le bus direction Belize City. Arrivés à la gare routière on se fait accoster par un homme qui nous propose de prendre le water taxi jusqu’à Caye Caulker et ça tombe bien parce que c’est notre plan. Il nous explique donc la route jusqu’à l’embarcadère et nous donne même un discount! Et c’est parti pour 15 minutes de marche, sous une chaleur écrasante et avec nos gros sacs. Mais les habitants rendent notre trajet beaucoup moins rude en nous indiquant spontanément et à plusieurs reprises le chemin, ou même en nous souhaitant un agréable séjour. Ca c’est de l’accueil!

 

rues de caye caulker au belize

voyage a caye caulker

ponton a caye caulker belize

 

Et là on a un choc en arrivant dans un petit centre commercial tout beau tout propre. On n’était plus du tout habitué à ce type d’installations! Le bureau pour acheter les tickets a même une file d’attente et des comptoirs qui ressemblent à ceux de chez nous. Une fois nos billets pris, on embarque sur ce qui est en fait un grand hors-bord, qui bombarde jusqu’à l’île de Caye Caulker.

 

CAYE CAULKER, SES COULEURS ET SON EAU TRANSPARENTE

 

On découvre une île avec des chemins de sable où seuls des vélos et des voiturettes de golf circulent. Des petits hôtels qui rivalisent d’originalité sur leurs couleurs. Des palmiers et des fleurs autour des maisons sur pilotis. Et une eau transparente qui appelle la baignade. Un endroit qui même s’il est très touristique, n’en reste pas moins vraiment beau.

Mais malgré l’appel de l’eau, la baignade est un peu compliquée. En effet il n’y a quasiment pas de plage, mais plutôt des pontons et tous sont privés. Alors à moins de séjourner dans un hotel qui a son propre emplacement, la bronzette est impossible. A part au bout de l’île ou une grande dalle de béton recouvre le sol et un escalier mène dans l’eau. Mais comme un énorme bar occupe le coin, il faut accepter d’écouter la musique à fond, entourés des autres touristes. Pas vraiment tranquille.

 

maisons sur ile de caye caulker

façades colorées au belize

 

De toute façon, tous ceux qui viennent ici le savent, ce qu’il faut vraiment faire à Caye Caulker, c’est de la plongée ou du snorkeling. Et on se réserve donc un tour pour le lendemain.

 

SNORKELING A CAYE CAULKER

 

Tous les tours proposent à peu près la même chose et on a donc choisi le nôtre au hasard. En arrivant le matin on découvre que nous sommes nombreux! Et la distribution de masque et palmes à chacun prend beaucoup de temps. On apprend aussi une chose qu’on n’avait pas imaginé: il est prévu de nourrir les animaux pour les attirer…

Et ça, ça ne nous plait pas du tout. Pourquoi? Parce qu’un animal sauvage ne doit en aucun cas s’habituer à être nourri par l’Homme. Cela dérègle son comportement alimentaire et créer une dépendance qui le met en danger. On est donc bien dégoutés et on se dit qu’on aurait du poser la question. Mais comment aurait-on pu y pensé? C’est donc un peu à reculons que l’on monte sur notre bateau, avec notre petit groupe et nos deux guides.

 

palmier a caye caulker

plage au belize

ile de caye caulker belize

Malgré les deux arrêts nourriture (une fois avec les oiseaux et une autre avec les requins nourrice) qui nous ont vraiment dérangés, on a passé une superbe journée. Nos deux guides semblaient réellement adorer leur travail et nous expliquaient tout ce que l’on voulait sur la faune locale. On a pu admirer un hippocampe, des coraux incroyables, des requins nourrice donc, des raies, des barracuda énormes et même un lamantin et une tortue!

Lorsque nous sommes rentrés, nous avons fait un tour complet de l’île, visitant chaque rue et là nous avons découvert une agence qui propose la même excursion mais sans aucun nourrissage d’animal et le tout en voilier. Si on avait su…

 

FIN DU VOYAGE ET PASSAGE RAPIDE PAR LE MEXIQUE

 

Et c’est sur cette superbe sortie en mer que se termine notre voyage à travers le Guatemala et le Belize. Notre vol retour partant de Cancun, on passe quelques jours dans le sud du Mexique. A Bacalar d’abord où on profite des eaux multicolores de la lagune. Et à Tulum ensuite où on nage une dernière fois avec les tortues avant de repartir chez nous. Deux étapes supplémentaires qu’on vous conseille aussi, mais ceci est une autre histoire!

 

lagune de bacalar mexique

tulum mexique

 

Et au final, qu’est-ce qu’on en retient de ce voyage au Guatemala et Belize? Quels sont les immanquables? On vous dit tout dans notre prochain article bilan!

 

NOS CONSEILS POUR SAN IGNACIO ET CAYE CAULKER


Il n’y a pas de distributeur à la frontière Guatemala – Bélize. Partez donc avec du liquide que vous changerez dans le bus ou sur le trottoir
San Ignacio est une ville jolie mais assez petite dont on fait vite le tour. Si vous passez par là, prévoyez des activités et le budget qui va avec
A la gare routière de Belize City récupérez une réduction pour le bateau jusqu’à Caye Caulker
Si vous prévoyez de rester quelques jours à Caye Caulker, choisissez plutôt un hotel avec ponton privé si vous pouvez vous le permettre. Vous pourrez y faire bronzette
Pour le snorkeling, ne faites pas comme nous et choisissez une agence qui ne nourrit pas les animaux. Et même si possible, prenez en une qui fait le tour en voilier. Comme ça votre expérience sera la plus green possible!
Pour préserver les coraux, appliquez une crème solaire respectueuse de la faune marine. Nous n’en avons pas vu sur place donc partez avec
Prévoyez un t-shirt pour le snorkeling et ne l’enlever jamais. Prenez aussi une serviette pour cacher vos jambes quand vous serez sur le bateau. On vous assure que le soleil cogne très très fort

 

NOS ADRESSES A SAN IGNACIO ET CAYE CAULKER


Bamboo Bubble Tea à San Ignacio, près de l’office du tourisme. Pas très local c’est vrai mais vraiment vraiment bon
Le Ko-Ox Han nah restaurant de San Ignacio était vraiment bon
Si votre porte-monnaie fait la tête, Auntie’s to Go à Caye Caulker est une des options les moins chères pour manger. Il y a même des choix végétariens. Une sorte de fast food local qui remplira votre ventre

 

LES PRIX A SAN IGNACIO ET CAYE CAULKER


Taxi collectif de la frontière à San Ignacio: 20$ bélizéens
Hotel San Ignacio: 45$ la nuit – chambre privée avec sdb commune
Water taxi Belize City – Caye Caulker: 56$ pour deux
Snorkeling: 260$ pour deux avec déjeuner inclus
Hotel Caye Caulker: 140$ les deux nuits – chambre privée avec sdb
Taxe de sortie du Belize: 40$ par personne

 

Tu t’imagines déjà partir en voyage au Guatemala et ajouter un passage au Belize? Tu ne veux pas perdre nos adresses et conseils? Epingle l’article sur Pinterest!

 

Voyage au Guatemala - Belize: San Ignacio et Caye Caulker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *