Voyage Guatemala: el Remate et les ruines de Tikal

Voyage au Guatemala: trajet de Rio Dulce à El Remate, ruines de Tikal

blog voyage guatemala: el remate et tikal

 

Le lendemain, on reprend une dernière fois la lancha pour rejoindre Rio Dulce. Et depuis l’embarcadère, on remonte à pied jusqu’à l’arrêt de bus. Au comptoir avant d’acheter nos billets, on s’assure qu’il s’agit d’un vrai bus, de type grand et où chacun aura sa place. Et le vendeur de la Compania nous assure que oui c’est bien le cas et qu’il y a même la clim. Oh joie! Oh bonheur! Non parce qu’on en a pour 4 heures de trajet quand même.
Bon et bien si tu as lu les articles précédents, tu as compris comment ça se passe au Guatemala niveau transport et donc tu sais ce qui va suivre…

 

DE RIO DULCE A EL REMATE, UN DERNIER TRAJET DIFFICILE

 

Alors oui, certes, le bus est grand et avec de la clim. Mais il est plein aussi. Sans aucune place libre pour s’asseoir. Sur un trajet de 4h jusqu’à Flores. Et là c’est le moral dans les chaussettes qu’on s’accroche comme on peut au plafond. Avec un bras d’abord, puis quand il est tout engourdi, on change. Et ainsi de suite.
Heureusement, au bout de 2h, l’homme assis à côté de moi descend et me laisse sa place! Ben lui, devra attendre encore une demi-heure avant de trouver un siège.

A ce moment précis on est quand même bien remontés contre la compagnie parce que ce trajet, on l’a payé cher. Et bien évidemment, l’histoire ne s’arrête pas là. Au bout de 4h, un homme monte dans le bus et crie de descendre ici pour tous les gens à destination de Flores. Et comme nous, nous devions aller à Flores pour prendre une correspondance pour El Remate, et bien on fait gentiment ce qu’on nous dit. On se retrouve alors dans un petit van, avec d’autres touristes. L’homme d’abord très sympatiquement nous explique que les gros bus ne peuvent pas rentrer dans la ville, c’est pourquoi on nous a fait changer de véhicule. Mais que bien évidemment, cela est gratuit. Et puis il demande à tout le monde le nom de leur hotel.

 

ruines de Tikal au Guatemala

 

PASSAGE ECLAIR MAIS TENDU A FLORES

 

Nous sommes les premiers à répondre en disant que l’on veut continuer jusqu’à El Remate. Il ne nous répond pas et passe aux autres voyageurs. Et là, méthodiquement, il démolit un par un tous les hotels choisis par les autres pour leur séjour à Flores: vieux, sale, cher, etc. Et annonce même des tarifs délirants. Ce qui n’est pas très malin comme manigance parce que les gens ont déjà réservés et lui disent donc qu’il raconte n’importe quoi.
On se permet de le relancer en disant que nous c’est à El Remate que l’on veut aller. Et là il nous dit avec son plus beau sourire: « Je vous y emmène sans aucun problème si vous prenez l’excursion pour Tikal avec notre compagnie ».

 

site de tikal au guatemala

 

Alors bien évidemment, une personne tellement honnête, ça donne vraiment envie d’accepter son offre. Donc après lui avoir dit que merci mais non merci, il nous jette devant son agence en nous disant d’aller y commander un taxi. Bah oui mec! On a vachement envie de donner de l’argent à ton entreprise!
On se pose donc devant l’agence, le temps de réfléchir à comment prendre un bus. Quand un homme en sort et vient nous voir pour demander ce que l’on cherche. Et là il nous fait de sa petite tête déconfite « Ah mais c’est trop tard. Il vient de partir le dernier bus. Mais je vous y emmène en taxi pour 165 quetzales ». Il faut bien se rendre compte que ce tarif est ahurissant! Donc on lui dit qu’il nous fait bien rigoler et que l’on va se débrouiller.  Au final, grâce à un tuktuk on rejoint la gare de bus de Flores et on monte tranquillement dans un des nombreux mini-van qui desservent El Remate.

 

EL REMATE, ENFIN! 

 

Arrivées à El Remate, la navette nous dépose devant notre hotel. Et après avoir fait connaissance avec Umberto, qui a vraiment beaucoup envie de parler, on réserve avec lui l’excursion pour le lendemain à Tikal. Tous les voyageurs que nous avons croisés nous ont conseillés de faire celle qui commence avant le lever de soleil, pour vraiment s’immerger dans le côté mystique du site et entendre tous les bruits d’animaux. Mais malheureusement, on arrive trop tard. Les guichets n’étant pas ouverts à 3h du matin, il faut acheter ses billets la veille. Sauf que là tout est déjà fermé. N’ayant pas le choix, on choisit le départ à 5h30.

On découvre ensuite El Remate qui est en fait une toute petite ville étalée autour d’une route principale. Avec des petits hotels, des restaurants et quelques épiceries. Et sur un de ces côtés, s’étend un très joli lac. Un bien bel endroit, très paisible.

 

TIKAL LE GRAND SITE MAYA DU GUATEMALA

 

Le lendemain c’est tout excités qu’on se lève pour partir vers Tikal! On a lu partout que ces vestiges maya sont magnifiques, voire même les plus impressionnants de toute l’Amérique Centrale! Mieux que Chichen Itza et Palenque au Mexique? On se dit que ça doit être incroyable!

 

animaux sur le site maya de tikal

vue et masque de chac à tikal

 

Tikal ce sont en fait les vestiges d’une cité maya, cachée en pleine jungle et qui a duré du VIIe av J.C. jusqu’au IXe siècle. A son apogée, elle s’entendait sur 160km2. Et ce n’est que dans les années 50 qu’une université américaine y entame de sérieux travaux de recherches et de restauration. Aujourd’hui on ne visite qu’un dixième de ce qu’était cette puissante cité. Le reste est encore enseveli sous la jungle.

Avec son minibus, Umberto nous conduit à l’entrée du parc et nous dépose devant un café. Là il nous présente à l’homme qui sera notre guide, mais aussi aux 39 autres touristes. On est bien loin de la visite qu’on s’était imaginée, avec un guide nous faisant revivre l’histoire grâce à ses explications saisissantes données à notre petit groupe de 5 ou 6.
Ce sera donc de la visite de masse, avec un groupe dissipé, des histoires pas très intéressantes et approximatives, dites à chaque fois en anglais et en espagnol. Et des animaux impossibles à voir qui ont du fuir en entendant notre troupeau arrivé.

Bref, vraiment pas un très bon moment. Heureusement, après avoir visiter seulement une partie du site, notre guide s’en va en emportant avec lui la masse bruyante. Et Ben et moi pouvons enfin profiter tranquillement du parc.

 

VISITER TIKAL C’EST BEAUCOUP MIEUX A DEUX

 

On découvre le temple V et l’exposition de photo à ses pieds qui montre bien l’ampleur des travaux de restauration réalisés. On admire la vue sur la canopée depuis le temple IV. Celle reprise par Georges Lucas dans Star Wars pour le décor de la base rebelle (extrait vidéo ici). Et on peut enfin observer la faune locale. Comme des coatis en train de chercher à manger ou des singes araignées sautant d’arbre en arbre.

 

tikal près de el remate

végétation de Tikal au Guatemala

 

Un fait intéressant sur Tikal c’est que cette cité a été construite en pleine jungle, sans aucun fleuve aux alentours. Les mayas ne pouvaient donc compter que sur l’eau de pluie pour survivre. Et pour la recueillir au maximum, ils avaient pensé tout un système basé sur des sols plâtrés inclinés, des canaux et des barrages pour amener l’eau dans des réservoirs. S’agissant d’eau de récupération, ils avaient même mis en place un système de filtrage par sable pour la rendre potable.

Un autre fait incroyable c’est que toutes ces grandes pyramides ont été construites sans outils métalliques, ni poulies ni roues. En effet que ce soit à Tikal ou ailleurs, les mayas n’avaient pas encore eu l’idée de ces inventions.

 

PROFITER DU LAC DEL REMATE

 

lac de el remate au guatemala

 

De retour à El Remate, on s’offre un plongeon dans le lac à partir d’un ponton public. On le partage avec un homme venu se laver, puis des ados faisant un concours de plongeons et enfin une famille qui se rafraichit. Pas vraiment calme donc. Mais sous cette chaleur, l’eau du lac est un grand luxe.
Et après un fail de coucher de soleil trop caché par les nuages, on profite d‘un très bon diner au restaurant El Arbol qui offre des spécialités du pays en version végétarienne!

Voilà comment se termine notre dernier jour au Guatemala. Demain on prend la route direction notre première étape vers le retour: le Bélize!

 

NOS CONSEILS POUR EL REMATE ET TIKAL


Malheureusement, pour faire Rio Dulce-Flores, vous n’aurez pas d’autres choix que prendre le même bus que nous. En étant à peu près sûr d’être debout
Si vous allez à El Remate depuis Rio Dulce, ne descendez pas au pont de Flores quand un homme vous dira de le faire. Restez dans le bus pour descendre à la gare et trouvez une correspondance
Et même encore mieux, descendez du bus au centre commercial Mundo Maya. Les van pour El Remate passent juste devant. Ca vous fera gagner une bonne demi-heure
Flores et El Remate sont les deux bases de départ pour visiter Tikal. N’ayant qu’entre-aperçu Flores on ne peut pas comparer. Mais on a adoré la tranquilité d’El Remate et son lac!
Si possible, essayer de faire la visite de Tikal avant le lever de soleil. On en a eu que de bons retours
Et encore mieux, faites ça avec un guide privé ou en petit groupe pour avoir toutes les explications historiques et vous plonger dans l’époque maya
A Tikal, ne manquez pas le temple V pour apprécier le travail de restauration
L’après-midi, le site devient une vraie fournaise. A éviter au maximum donc

 

NOS ADRESSES A EL REMATE


Au Sun Breeze Hotel vous serez accueilli par le grand sourire d’Umberto, dans des chambres nickel. Et en plus le chemin qui passe juste à côté vous permettra de rejoindre le ponton public d’où se baigner tranquillement dans le lac
Restaurant El Arbol (en face du Sun Breeze) pour profiter d’un très bon repas dans un joli décor

 

LES PRIX A EL REMATE ET TIKAL


Lancha Livingston a Rio Dulce : 150 GTQ pour 2
Bus Rio Dulce – Flores: 100 GTQ par personne
Hotel Sun Breeze: 434 GTQ les deux nuits – chambre privée avec sdb et ventilateur
Excursion à Tikal: 250 GTQ pour 2
Entrée à Tikal: 300 GTQ pour 2
Diner à El Arbol: 100 GTQ pour 2

 

Tu t’imagines déjà partir en voyage à El Remate et Tikal; et tu ne veux pas perdre nos adresses et conseils? Epingle l’article sur Pinterest!

 

voyage au Guatemala: el Remate et Tikal

 

Les liens des hôtels présents sur cette page sont des liens affiliés. Cela signifie que si vous effectuez une réservation en passant par ce lien, nous percevons une commission.
Pour autant, nous ne vous proposons ces liens que lorsque nous avons réellement été charmés par l’établissement en question.
Vous pourrez constater de vous-même que nous ne posons pas de liens sur tous les hôtels que nous citons, mais seulement ceux que nous conseillons sincèrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *