Voyage au Japon 1ère partie: itinéraire, Koyasan, Osaka et Nara

voyage au japon itinéraire, koyasan, osaka et nara

Ce voyage au Japon on en a rêvé pendant des années. Pourquoi cette fixette? Difficile à dire. Peut-être les restes des dessins-animés de notre enfance. Comme quelque chose qu’on n’a jamais vu mais qu’on a l’impression de connaître. Et l’envie de voir si c’est vrai, si réellement ça ressemble à la pension des mimosas (allez, cadeau) et s’il y a bien dans l’équipe, une jeune fille qui a du punch (et recadeau, de rien je t’en prie). Et puis aller au point d’origine des jeux-vidéo, là ou le gaming est limite une religion. Se confronter à ce style de vie différent mais pourtant si familier. 

Mais le Japon, c’est un budget et jusqu’à présent on n’avait jamais pu y aller. Puis un jour, en réfléchissant à nos prochaines vacances, on s’est dit “tiens on va regarder comme ça, juste pour voir, le prix de billet”. Et bim! Offre de dingue, prix super bas. On s’est dit banco. Sauf que…

Forcément il y avait un piège, mais on était trop contents pour s’en apercevoir. Ce n’est que plus tard qu’on s’est rendu compte qu’on y allait pile pendant la Golden Week: la semaine avec des jours fériés, où tous les japonais voyagent à travers le pays. Et qui dit grosse masse de voyageurs, dit prix des hébergements qui augmentent. Donc un petit conseil, si vous tombez sur des bons prix, ne vous laissez pas emporter par votre enthousiasme et vérifiez s’il ne se passe rien sur la période.

Mais une fois les billets pris, impossible de faire machine arrière et on a donc essayé d’optimiser au mieux notre voyage en prenant en compte cet imprévu. 

voyage au japon

– ITINERAIRE DE NOTRE VOYAGE AU JAPON –

voyage au japon notre itinéraire

Pour organiser notre voyage, nous avons lu un tas de blogs et potassé notre guide du Routard. Et après toutes ces heures de recherche, on est arrivé à ce résultat (pour le voir en plus grand, c’est par ici). Il a bien sûr fallu faire des choix parce qu’il était impossible de voir tout le Japon dans le temps qui nous était imparti. Et on voulait aussi prendre notre temps à Kyoto et Tokyo, pour bien profiter, se perdre dans les quartiers moins fréquentés et se reposer. En bref, éviter le speed dating touristique.

Comme nous partions au moment de la Golden Week et que tous les japonais allaient voyager en même temps que nous, nous avons du réserver tous les hôtels, auberges de jeunesse ou appartements à l’avance. Et ça, ce n’est pas du tout notre façon de voyager habituelle, mais il n’y avait pas le choix. On est donc parti en sachant qu’on aurait peu de flexibilité dans nos étapes. 

En plus des réservations d’hébergements, il fallait de toute façon s’engager sur des dates en choisissant les pass transport. Car au Japon, les voyages en train peuvent être très onéreux s’ils sont pris individuellement. Donc sachant que nous allions bouger pas mal, nous avons acheter 2 pass qui nous ont ensuite permis d’avoir accès aux trains. Pour notre itinéraire, nous avons choisi le Kansai Pass pour 1 jour et le JR Pass 7 jours (achetés ici ). 

Un voyage bien organisé donc, très loin de nos habituelles vadrouilles en sac à dos. Mais au final, notre itinéraire ne nous a pas déçu. 

voyage au japon

– 1ERE ETAPE:  KOYASAN – 

 

Après une nuit rapide passée à Osaka, dans un petit hotel au lit “une place et demie” (ça s’appelle vraiment comme ça et ça illustre bien le principe), on est directement parti vers Koyasan, la montagne sacrée. Et là, même si ce n’était pas un calcul prémédité de notre part, cette destination fut parfaite comme première étape! Imaginez des temples bouddhistes, de la végétation incroyable et des chambres aux parois de papier. Une immersion directe dans le Japon traditionnel.  

koyasan au japon notre chambre traditionnelle
notre chambre traditionnelle dans la partie annexe d’un temple bouddhiste
teple bouddhiste koyasan au japon
un des nombreux temples bouddhiste de Koyasan
koyasan le cimetiere japon
l’incroyable cimetière de Koyasan où mousse et pierres tombales cohabitent
koyasan au japon cerisier en fleur
cerisier en fleurs et jardin zen
koyasan repas bouddhiste
et coucou! moi qui vais me régaler avec un repas bouddhiste vegan de folie

voyage au japon– 2E ETAPE: OSAKA – 

 

Après le calme et la beauté de Koyasan, Osaka fut un choc! Dans sa rue principale ou s’entassent restaurants et boutiques, on a l’impression d’être dans un parc d’attraction. Les néons clignotent et les décos sortent des murs. Les japonais forment des immenses files d’attente devant les stands de nourriture (on découvrira bien vite que les japonais ne sont pas rebutés par les files d’attente de plusieurs mètres). 

voyage au japon osaka dragon restaurant
mushu géant sortant d’un restaurant
voyage au japon osaka et ces néons
oui, ça pique un peu les yeux

voyage au japon– 3E ETAPE: NARA –

 

Attention, alerte poupinou! Je répète: alerte poupinou! Parce que à Nara, ce sont des centaines de daims qui se baladent tranquillement. Selon la légende, au moment de la création de Nara, le dieu Takemikazuchi serait entré dans la ville sur le dos d’un daim blanc pour la protéger. C’est la raison pour laquelle les daims de Nara sont considérés comme des animaux sacrés, voire par certains comme des messagers divins gardiens de la ville. Et l’on peut voir des tas de touristes les nourrir avec des galettes de riz. Mais forcément, des animaux sauvages qui s’habituent à être nourri par l’homme, ça donne quoi? Des petits voleurs bien sûr, qui attaquent le moindre sac plastique où n’importe quel papier qui dépasse de la poche. Et oui, tout de suite moins pipou, hein? Mais Nara c’est aussi un joli parc et de très beaux temples.

voyage au japon daim de nara
alerte mignonnerie!
temple nara voyage japon
le temple vedette de Nara
daim parc de nara japon
le gardien de la porte

voyage au japon

 

La première partie de notre voyage au Japon se termine ici. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir la suite avec Kyoto la magnifique! 

… j’avoue que j’ai laissé tourné la chaine youtube du club dorothée pendant l’écriture de cet article… et ça m’a rappelé quand j’avais demandé une poupée Jem de Jem et les hologrammes et que j’avais eu la méchante des Misfits, bref on en parlera de ce traumatisme une autre fois … mais dernier cadeau du coup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BIENVENUE SUR NATIFS
Rejoignez la communauté du shopping éthique ! Soyez averti de nos nouveautés et recevez 5% de réduction.