Voyage au Vietnam: Hoi An et Hue

Voyage au Vietnam : Hoi An et Hue

Après avoir quitté Ho Chi Minh, direction la deuxième étape de notre voyage au Vietnam avec les deux magnifiques villes de Hoi An et Hue. Comme pendant toutes ces vacances, on avait peur d’être déçus et là encore on y a vu des choses plus jolies encore que ce qu’on avait imaginé.

Comment se rendre à Hoi An ou Hue ?

L’aéroport le plus proche est celui de Danang. Vous pourrez ensuite vous rendre facilement à Hoi An avec un taxi commandé sur votre appli Grab (toutes les explications sur cette app à absolument avoir pour votre voyage au Vietnam sont à retrouver ici). Et pour aller à Hue, il y a un train qui relie la ville en quelques heures.

Les immanquables de Hoi An

Hoi An est une ville très touristique. Mais ne laissez pas cet aspect vous rebutez car on parie que vous ne résisterez pas au charme de ces maisons colorées et de ces lanternes. Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de faire un voyage dans le temps. Dans un Vietnam qui n’aurait pas connu la guerre et ses tonnes de bombes détruisant toute l’architecture traditionnelle. Alors il faut comprendre que tous les voyageurs aient envie de se plonger dans l’atmosphère si particulière de cette ville qui a été miraculeusement épargnée.

Se balader dans la ville si possible tôt le matin ou à la nuit tombée et pas en weekend. Comme ça vous pourrez peut-être espérer être seuls et même pouvoir faire des photos sans inconnus, des rues si jolies.

les lanternes de la ville de Hoi An au Vietnam

Faire la visite des anciennes demeures en achetant votre pass vous donnant l’accès à 5 sites. A vous ensuite de faire votre choix. Attention, la traversée du pont traditionnel ne demande normalement pas de ticket. Si on vous en demande un, revenez plus tard pour  le traverser gratuitement.

Pédaler dans les rizières à la sortie de la ville. Pas besoin de louer un scooter pour ça. Le chemin est plat et on parie que vous apprécierez le calme. Juste avant le coucher de soleil, quand il fait moins chaud, direction les potagers pour regarder les gens y travailler.

Essayer de profiter de la plage. On dit essayer parce que lorsque nous y sommes allés, les rangées de transat payants gâchaient le paysage. Et il était interdit de nager à cause des courants. Mais peut-être que nous sommes mal tombés!

Se faire faire du sur-mesure chez un tailleur. C’est une autre spécialité de Hoi An. Chemise, robe, veste sont réalisés à la demande en quelques heures. Tous les tailleurs ont leur catalogue mais vous pouvez aussi emmener une photo. Ben est repartie avec une jolie chemise à col Mao payée 20€.

Hoi An un coup de coeur de notre voyage au Vietnam
scènes de ville à Hoi An

Où dormir à Hoi An ?

Le centre-ville peut vite s’avérer étouffant. Avec ces petites rues et ces bruits de klaxon incessants. Mais il a l’avantage de vous donner accès rapidement aux points d’intérêt.

Nous, nous avons opté pour un hotel juste à la sortie du centre, accessible en 5 min de vélo.  Et on ne regrette pas.  Avec sa piscine et son jardin de bonsaïs, cet Homestay est un de nos gros coup de coeur en terme d’hébergement pendant ce voyage au Vietnam. En plus le personnel était attentionné, le petit-déjeuner juste parfait et en bonus il y avait même deux tous petits chiens aux gros yeux trop mignons !

Nos coups de coeur à Hue

Ancienne capitale impériale du Vietnam, Hue est selon nous une ville à ne pas manquer pendant votre voyage. Entre sites historiques et lieu abandonné, nous avons adoré cette étape.

La cité impériale est bien évidemment l’immanquable de la ville. Nous avions peur de n’y voir que des ruines car elle a souffert de la guerre. Mais le site est époustouflant et vraiment grand. D’ailleurs plus on s’enfonce dans la cité, moins il y a de touristes. Vraiment un endroit à ne pas manquer.

cité impériale de Hue

Les tombeaux des anciens empereurs qui entourent la ville sont une autre des attractions. De nombreuses agences proposent des circuits organisés. Mais nous avons préféré opter pour la location de scooters pour découvrir les sites et leurs environs à notre rythme. Notre préféré: le tombeau de Khai Dinh dont l’extérieur tout en ciment contraste avec les dorures de son intérieur. Mais celui de Minh Mang avec ces grands jardins nous a aussi conquis.

Le marché de nuit de Hué qui s’étend autour de son pont est un très bon spot pour un diner sur le pouce. Et si comme nous vous raffolez des deserts étranges, cherchez le stand aux nombreux bocaux colorés pour un plaisir sucré bien typique !

Les villages d’encens et de chapeaux coniques peuvent être un arrêt pendant votre visite des tombeaux. Mais pas vraiment de quoi justifier un déplacement dans le seul but de les voir. Ils se composent en fait de petits magasins vides, qui ne s’agitent qu’à l’arrivée des touristes. Mais on a quand même bien aimé confectionner notre propre baton d’encens.

Et enfin, l’attraction qui n’est pas dans les guides: l’ancien parc aquatique abandonné. Mais attention, on doit vous mettre en garde sur le fait que cette visite est très certainement illégale. Les panneaux No Visitors placardés partout et le billet tendu au gardien sont de bons indices pour confirmer cette impression. Et s’agissant d’un lieu abandonné depuis des années, on peut imaginer que personne ne vient plus vérifier la solidité des structures. Donc à vous de voir. Mais nous on a bien aimé cette visite dans un pseudo monde post-apocalyptique. Avec un coup de coeur pour l’intérieur du dragon.

ancien parc aquatique abandonné de Hue au Vietnam

Après cette deuxième étape dans les jolies ville de Hoi An et Hue, on continue notre voyage vers l’étape qu’on attend le plus. Celle à laquelle tout le monde pense quand il s’imagine le Vietnam: la baie d’Halong !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *