Destination voyage : la Chine

chine

Avec une superficie égale à plus de 17 fois la France, le territoire chinois est gigantesque! A moins que vous n’ayez des mois à y consacrer, il va falloir faire des choix et vous contenter de quelques destinations. Suivez-nous pour une plongée dans un pays magnifique où se mêle modernité et tradition.

article sur la chine: découvrez tous nos conseils de voyage

Je suis sûre que si vous parlez autour de vous d’un voyage en Chine, vos proches se diviseront en deux camps: ceux pour qui “wahou, ça doit être magnifique là-bas” et ceux qui vous diront “ah oui, t’es sûr? non parce qu’ils n’ont pas l’air commode quand même.” Cette ambivalence entre attirance et crainte c’était aussi notre ressenti avant d’y aller. Il est vrai qu’un séjour en Chine, c’est un choc culturel. Mais une fois qu’on accepte les différences, on découvre un pays aux paysages incroyables, à l’histoire très forte et aux habitants plus ouverts que ce qu’on ne croit.

Attention néanmoins pour les voyageurs indépendants, il faut bien être conscient qu’ici, presque personne ne parle anglais. Alors à vous les mimes, les plats pointés du doigt au hasard sur un menu, les visites des cuisines de restaurant pour que l’on vous montre ce qu’il y a à manger et les billets de train pris sans savoir vraiment si vous et la guichetière vous êtes bien compris! En bref, c’est la destination parfaite pour mettre à l’épreuve votre débrouillardise. Si vous ne vous sentez pas prêt pour ça, un voyage organisé pourrait être une solution pour ne pas se priver de cette destination qui restera pour nous une très bonne surprise.

nos coups de coeur pour la destination voyage

Pékin

Avec ses 21 millions d’habitants, Pékin ou Beijing en chinois, est une très grosse ville et plusieurs jours sont nécessaires pour s’y plonger. Une ballade dans les rues étroites des hutongs, les anciens quartiers aux petites maisons de briques grises, vous permettra de vous faire une image de la ville d’avant, tout en côtoyant la jeunesse hipster. Allez aussi remplir vos poumons de fumée d’encens au magnifique Lama Temple, écoutez résonner les tambours à la Drum Tower et prendre l’air frais dans le quartier des lacs. Pour admirer le couché de soleil, rendez-vous sur la colline de charbon avant de vous aventurez dans la Food Street et ses étales de scorpions et autres mygales à déguster. Malgré ce que l’on vous dira, la rue est faite pour les touristes. Aucun pékinois ne vient y manger sa brochette de serpent.

La visite de la Cité Interdite reste un incontournable, mais pourtant nous avons plutôt été déçus. Les pavillons se suivent et se ressemblent. L’endroit est incroyablement bruyant à cause des guides qui hurlent dans leur mégaphone et l’audio-guide est le plus ennuyeux qu’on n’ait jamais entendu!

Pas très loin de la ville vous attend l’autre grande attraction: la grande muraille! Nous l’avons parcouru depuis Jinshanling. Il faut bien compter 3 à 4h pour faire le parcours et attention, ce n’est pas du tout une promenade mais plutôt une sacrée randonnée avec des montées vertigineuses parfois! La moitié d’entre nous à trouver ça incroyable et l’autre a plutôt été déçue. A vous de vous faire votre avis!

Pingyao

En y arrivant, on a l’impression d’être dans un décor de cinéma ou de Tintin et le lotus bleu! Pourtant, avec ces lampions rouges, ces murailles, et ces rues pavées, Pingyao est une ville bien réelle! Louez un vélo et perdez-vous dans ces jolies rues avant d’aller visiter le Wang Family Courtyard à proximité. Et même si le coin est touristiques, ne vous étonnez pas si les gens prennent des photos de vous, avec plus ou moins de discrétion!

destination chine: ville de pingyao

Xi’an

Elle est connue pour être la ville de l’armée de soldats en terre cuite. Et effectivement, ne loupez pas cette visite! Vous ne pourrez qu’être époustouflé devant ces centaines de personnages, aux visages tous différents. Une grande partie du site est encore enterré car les autorités attendent d’avoir les moyens techniques suffisants pour fouiller sans abimer. On vous conseille vivement de louer les services d’un guide pour réellement apprécier la visite.

Mais ne vous contentez pas d’en restez là, la ville elle-même avec son quartier musulman, sa Drum et Bell Tower, vaut bien la peine qu’on lui consacre une à deux journées au moins.

Shanghai

Une petite halte dans cette ville d’expatriés sera un vrai répit niveau langage: ici pas de problème, on parle anglais! Ne manquez pas une ballade face aux lumières du Bund la nuit (ce qui n’empêche pas de s’interroger sur l’impact écologique de toute cette électricité dépensée). Vous pourrez aussi trainer dans le mignon quartier français, le traditionnel Bazar et vous faire peur au marché aux insectes!

Yangshuo

Souvent mis en optionnel dans les itinéraires traversant la Chine, Yangshuo a pourtant été notre très gros coup de coeur et on aurait adoré pouvoir y passer plus que 4 jours. Il y a tellement de choses à faire ici et en plus dans un décor magnifique! Si la ville en elle-même n’est pas fantastique, son emplacement entre deux rivières et au centre des rizières, en fait une parfaite carte postale.

Louez un vélo et perdez-vous dans les villages alentours au milieu des buffles et des paysans aux chapeaux pointus. Votre auberge devrait pouvoir vous indiquer les meilleurs itinéraires. Offrez vous aussi un tour en Bamboo-boat pour descendre tranquillement la rivière et admirez les pains de sucre. Le spectacle son et lumière en plein air, avec ces 600 acteurs vaut vraiment le coup! Mais Yangshuo c’est aussi l’endroit parfait pour un stage d’initiation au Kung Fu, au Tai Chi ou encore à l’escalade.

Hong Kong

Avec ces températures élevées, son fort taux d’humidité et ces multiples centres commerciaux, un séjour à Hong Kong peut être étouffant. Mais il suffit de s’éloigner un peu du centre pour être étonné de ce mélange citadin / verdure. Ne loupez pas la visite du Musée d’Histoire: le meilleur qu’on n’ait jamais fait! Même si à la base vous n’aimez pas trop ça, on parie que vous changerez d’avis une fois que vous vous retrouverez dans un bus datant de la 2e guerre ou dans une reconstitution d’échoppe traditionnelle! On en est ressorti en se demandant “mais pourquoi tous les musées ne sont pas comme ça?!”.

Pour prendre la mesure de la ville, admirez la vue en haut de Victoria Peak. Si vous avez la patience et l’argent, prenez le tramway, sinon le bus vous y emmènera aussi. Le temple de Man Mo et ces énormes serpentins d’encens est un petit havre de paix où se réfugier loin du bruit de la ville.

ce qu'on ne conseille pas pour la destination voyage

Garder son regard d’européen

On vous l’a dit, mais on le redit encore et on insiste: un voyage en Chine c’est un choc culturel qui peut-être mal vécu si on campe sur ses habitudes et ses manières européennes. Alors on ouvre son esprit et on se plonge dans cette autre façon de vivre. Un crachat dans la rue n’a ici rien d’offusquant. Griller une file d’attente pour occuper la première place libre, c’est juste normal. Avoir une conversation sans aucun bonjour ni merci ni au revoir, ce n’est pas de la rudesse envers vous l’étranger. Et les toilettes publiques communes, c’est quand même tellement plus convivial!

La sortie pêche aux cormorans à Yangshuo

C’est une des activités phares du coin et on s’est laissé tenter. Oubliez le côté traditionnel, on est ici clairement dans un spectacle pour touristes. Le pêcheur passe plus de temps à poser pour les photos qu’à réellement pêcher. Et si vous êtes sensible, voir ces petites bêtes au bec muselé attraper des poissons qu’elles ne peuvent pas avaler a quelque chose de cruel.

Hong Kong avec un petit budget

Il y a plein de choses intéressantes à voir à Hong Kong, mais c’est une grande ville qui coute cher. Loin des standards chinois, le train de vie est à peu près équivalent à la France. Si vous avez un budget limité, mieux vaut faire l’impasse sur cette destination et vous concentrer sur le reste du pays. Pour ceux qui voudraient quand même s’y rendre avec peu de moyens, vous allez faire l’expérience de logements bien particuliers: des auberges de jeunesse perchées en haut d’immenses tours!  Après 10 à 15 min d’attente pour accéder à l’ascenseur, vous pourrez rejoindre votre chambre… grande comme la largeur de votre lit!

Y aller pendant les vacances scolaires chinoises

N’y pensez même pas! Souvenez-vous, les chinois sont plus d’un milliards et ce sont donc les premiers touristes qui visitent le pays. A moins d’être profondément agoraphile, si vous ne voulez pas détester votre séjour, évitez leurs dates de vacances.

ce qu'il faut gouter dans ce pays

plat à gouter en chine: le Yang Rou Pao Mo

Le jus de prune: Oui dit comme ça, ça ne donne peut-être pas envie mais cette boisson fruitée et rafraichissante est pourtant excellente! Il n’y en a pas partout, alors profitez-en dès que vous en croisez.

Yang Rou Pao Mo: Tout aussi long à prononcer qu’à manger! C’est dans le quartier musulman de Xi’an que vous trouverez ce plat. D’abord on vous donnera un bol avec deux morceaux de pain qu’il faudra découper en petits morceaux. Plus les morceaux sont petits, meilleurs ce sera! Après ces 20 bonnes minutes de préparation, on emmène ensuite son bol au comptoir et là on verse dessus un bouillon de légumes et de moutons. Le pain s’imbibe du mélange et on se régale!

nos bonnes adresses pour la destination

Restaurant Liqun Roast Duck:11 Beixiangfeng Hutong, Dongcheng, Beijing. C’est ici que vous pourrez vous régaler d’un très bon canard laqué tout en admirant les photos des célébrités qui y sont passées. Il y a même un de nos anciens présidents!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *